Eclyps rebirth Index du Forum
Eclyps rebirth Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Sous le couvert de l'ombre des profondeurs ... [ Terminé ]

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Eclyps rebirth Index du Forum -> Les Terres de l'eau -> Les abysses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunsay
Senshi
Senshi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 56
Masculin
Points d'exp: 1 890
Moyenne de points: 33,75

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 01:16 (2010)    Sujet du message: Sous le couvert de l'ombre des profondeurs ... [ Terminé ] Répondre en citant

De l'eau ... De l'eau en chaque endroit que se portait le regard du jeune homme. Son réveil fut plus que brusque avec cette vision aqueuse. Il hurla tout en se débattant. C'est à ce moment qu'il remarqua les chaines. De lourds fers le retenaient respectivement au mur et au sol. Sa voix avait porté et avait été étrangement audible ce qui intrigua rapidement celui qui plus tôt s'affolait d'une noyade imminente.
Sa visière était formelle: ses fonction vitales marchaient parfaitement en dépit de la source minime d'air contenu dans l'environnement qui l'entourait ... Une eau sombre et omniprésente. Plus loin devant, on pouvait distinguer un encadrement de porte avant que la noirceur de l'océan vienne s'installer et ainsi bloquer l'avancée de la vue de l'élémentaliste. Peu importe ce qu'il y avait au delà, rester ici ne servirait à rien. Forçant sur l'acier, il vit rapidement que l'eau ralentissait trop ses mouvements pour arracher les chaines qui l'entravaient. Un scientifique entra dans la pièce, qui ne dut sa survie qu'aux liens qui retenaient Sunsay, ce dernier ayant comprit ce qu'il ce passait. Son dernier souvenir était à l'auberge où il s'était arrêté pour dormir un peu. Le tenancier l'aurait donc balancé aux chasseurs de primes ... ? Pour le moment, L'homme qu'il avait en face de lui s'avançait un peu plus, juste assez loin de l'amplitude que permettait les chaines retenant les bras, trainant derrière lui une étrange machine.


" Eh bien ... Nous avons mis le temps pour vous mettre la main dessus ... Mais il semble que cette fois, il vous sera plus dure de nous fausser compagnie mon cher ... Zéro ... "
" J'ai un nom vous savez ! Et puis vous savez autant que moi ce à quoi vous vous exposez si j'arrive à sortir ! "

Zéro ... Le Sujet Zéro ... C'était sous ce nom que l'exo armure était recherchée. Le prototype de ce qui aurait dût être une grande série d'armes de combat. Au lieu de ça, elle avait finie fusionnée avec le corps du jeune Sunsay qui depuis lors courrait pour sa liberté. Pour sa survie également. Car si jusqu'alors il était encore en vie, s'était uniquement de part le fait que ses poursuivants ne savaient pas comment séparer cette symbiose sans endommager le fruit de leur recherche. La machine qu'il venait d'amener allait surement être l'un de ces tests visant à élucider ce mystère. L'homme la brancha sur deux morceaux de métal placés sur le mur. Soudain, une sensation plus que désagréable le parcourut. On aurait dit que chaque partie de son corps partait morceau par morceau, sa visière s'affolait et affichait de nombreuses information, à une vitesse bien supérieure à celle à laquelle il était habitué à lire.
D'un coup elle se stoppa sans aucun affichage présent. La douleur était totale et le corps se crispait dans la souffrance. L'homme de science appuya sur un bouton de la machine. Petit à petit, la douleur partait de la même manière quelle était arrivée, comme si l'ont utilisait les morceaux retirés pour le reconstruire. S'était comme une vague de bien être qui envahissait maintenant. La transition était étrange mais bienvenue de la part de Sunsay qui y trouvait un répit temporaire.


" Comme vous avez pu le constater mon cher sujet, nous avons retenu la leçon que vous nous avez inculqués avec Sergeï ... Ces câbles sont reliés directement à la plaque sous vos pieds. De là, nous pourrons vous ausculter sans le moindre risque que notre précieuse matière grise n'ait à se répandre sur le sol ... "

Sur ces mots, il sorti de la pièce en emportant avec lui l'étrange machine qu'il avait amenée. Petit à petit, les informations commençaient à revenir sur la visière. Le système avait semble t'il été défragmenté, surement dans le but de récupérer le programme autonome créé par la fusion. Le scientifique n'avait pas sur lui de système respiratoire et parvenait lui aussi à respirer. Un histoire de ce type lui était parvenu aux oreilles qu'il existait un phénomène similaire au niveau des terres de l'eau. En baissant la tête, L'élémentaliste pouvait voir à ses pieds la plaque dont avait parlé l'homme à la blouse. Deux anneau d'acier y étaient retenus par de larges vis qui maintenaient la plante des pieds de Sunsay plaqués contre le métal conducteur. C'était donc de là qu'était venu la sensation désagréable qu'il avait ressenti. Tout était prévu dans sa détention: L'eau ne facilitait pas le moins du monde l'utilisation du vent, ce dernier n'étant présent qu'en composante très faible de l'eau, et ralentissait également les mouvements pour couronner le tout ...

Il fallait trouver une solution et vite. La dernière fois, un scientifique s'était assez approché pour qu'il puisse atteindre la clé des chaines, tout en prennant le soin de lui fracasser le crane. Il n'avait pas fait attention à sa force sur le coup à cause des séances de tortures qu'il avait subies. Là où un être humain rend l'ame d'épuisement, Sunsay lui ne peut que survivre à cause du système de l'armure qui préserve ses fonctions vitales. Ainsi ses bourreaux n'avaient qu'à attendre le réveil du jeune homme pour ne pas risquer de perdre un si précieux sujet d'étude. En réalité, elles s'alternaient. L'une d'elles consistait à comprendre le fonctionnement de l'armure. Le second en connaitre les limites physique de celui qui serait en mesure de la porter. En réalité les deux étaient de véritables tortures et le seul moyen qu'elles prennent fin aurait été qu'il percent le secret et mettent fin aux jours de l'élémentaliste. Manifestement ils n'étaient pas doués dans leurs recherches car il était toujours en vie, même si le traitement qu'ils lui infligait n'était pas de tout repos.
D'ailleurs, il s'avançait déjà la suite des évènements, trainant lui aussi son petit chariot sur lequel était disposés ses outils de travail ...


Dernière édition par Sunsay le Mer 18 Aoû - 12:29 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 01:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunsay
Senshi
Senshi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 56
Masculin
Points d'exp: 1 890
Moyenne de points: 33,75

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 12:28 (2010)    Sujet du message: Sous le couvert de l'ombre des profondeurs ... [ Terminé ] Répondre en citant

Plusieurs jours étaient déjà passés et l'un de ses bourreaux sortait de la pièce. L'élementaliste n'arrivait même plus à distinguer les tortures des recherches, tant leur application était douloureuse. L'un d'eux venait de sortir et Sunsay haletait, même si l'air se faisait rare dans le coin, son corps réagissait comme tel et se contentait de faire ce qu'il avait l'habitude de faire dans ces cas là. Le sujet d'expérimentation ralenti alors ses bouffées avant de retourner à une respiration normale. son corps portait des traces récentes et un peu de sang venait se mélanger au milieu aqueux. Le dernier était donc chargé de la torture, le prochaine n'allait pas mettre longtemps à arriver, il fallait donc faire vite. Sunsay concentra son mana aussi bien qu'il put durant ce laps de temps, à tel point qu'une légère aura verte commença à l'entourer. Puis il relâcha le tout dans un geyser, lequel l'épuisa fortement pour un résultat qui laissait à désirer mais qui était pour le moment sa seule solution.
En effet, le geyser n'était même pas visible en surface, seules quelques bulles d'air qui remontaient depuis la plaque d'acier trahissaient sa présence. L'obscurité de la pièce était plutôt une bonne chose après recul. Ses kidnappeurs ne verraient qu'au dernier moment que les vis qui le retenaient au pied avaient été dévissées par l'action de l'air soufflé par dessous. Et à ce moment là il serait trop tard. Simplement, la rareté de l'air dans le coin rendait la chose assez difficile pour qu'elle prenne plusieurs jours. Chaque verrou semblait maintenant près à lâcher, hormis ceux qui se trouvaient au mur, l'action de l'eau sur l'air le poussait toujours à la verticale. L'un des scientifiques entra dans la pièce avec un nouveau joujou a essayer sur l'homme à l'exo-armure. En poussant faiblement sur la pointe de ses pieds, Sunsay pouvait sentir l'acier bouger. il ne restait plus qu'à laisser la force qu'il avait hérité de cette fusion non désirée pour rompre ses liens et ainsi enfin partir de cet enfer aqueux. L'homme de science fit son office et le sujet désigné avait retenu ses jambes pour qu'elles de rompe pas trop tôt les entraves. Ce n'était pas le bon moment ... Les scientifiques se tenaient toujours trop loin, alors que les maitres de torture, eux se piquent au jeu et finissent par s'approcher assez pour être à portée de jambe.
Les anneaux qui le retenaient prisonniers avaient soufferts mais avaient tenu, le plus dur pour l'élémentaliste avait été de garder consciemment les pieds collés à la plaque, de peur que sous la douleurs vives des tests il libère de façon visible ses jambes. Sunsay rassemblait maintenant ses forces. Il lui était primordial de récupérer un maximum avant de penser à s'échapper. De même qu'il lui faudrait savoir où il gardaient sa lame. Un homme carré entra; pas de doute, lui s'était un bourreau. Ce dernier ne mis pas longtemps à venir taillader le corps du jeune homme. C'était le moment tant attendu: en brisant les restes de vis qui se trouvaient encore dans le sol, Sunsay alla enrouler ses jambes autour du cou de son opposant, l'étouffant dans sa lancée. Il fallait maintenant agir sur les chaines qui entravaient ses bras. Enroulant ses poignets des liens qui étaient accrochées au mur, il s'en servit d'appuis pour effectuer une pirouette, se retrouvant maintenant les pieds placés sur les fixation des chaines. Si l'eau ralentissait ses mouvements, sur un développement de son corps cela n'aurait aucune incidence. Un bruit d'acier plus tard les chaines avait été rompues.


" Bien ... maintenant je choppe mon épée et je me casse ... J'ai déjà vu mieux comme centre de vacances balnéaire ... "

L'homme se tenait maintenant debout dans la pièce, les fers encore attachés à ses bras, les chaines de ses derniers pendants vers le sol. Il s'élança à travers le pas de porte qui lui faisait face et en deux pas, il se retrouva face à un mur. La pièce où il était retenu était au bout d'un couloir que l'élémentaliste s'empressa de remonter. Enfin s'empressa, aussi vite qu'il pu puisque l'eau le ralentissait dans sa course.

* Ce n'est pas comme ça que je vais réussir à m'enfuir ... Changeons de tactique. *

Sunsay prit appuis sur l'une des parois puis commença à nager brièvement avant de prendre appuis à nouveau sur le mur d'en face. Sa progression était bien plus rapide de cette manière. Une porte venait rompre le long couloir. En jetant un oeil à l'intérieur, Il pu constater que c'était une sorte de pièce fourre tout, où se mélangeaient instruments de tortures et appareils de mesures. Plus important, dans tout ce fatras, son sabre se trouvait là et à en juger par les traces au sol il y avait été trainé. En effet, s'était loin d'être un poids plume dans son genre mais l'exo-squelette permettait ce genre d'extravagances qui assuraient une force d'impact et une résistance supérieure à celle d'une arme conventionelle. Une fois replacée dans son dos, son poids lui permettait d'adhérer au sol de manière plus significative. Sa course repris alors jusqu'à arriver au bout du couloir. Ce dernier était détruit et menait vers un autre; mais plus intéressante, se qui semblait être des véhicules marin se trouvaient accolés au mur. Les hautes instances scientifiques de Windgaia étaient décidément impliquées jusqu'au cou.
Enfourchant le moyen de transport, il ne fallu pas longtemps à l'élémentaliste pour comprendre son fonctionnement et commencer sa montée vers la surface. Derrière lui, les vestiges de l'endroit commençait déjà à se faire engloutir par les ténèbres des abysses. L'eau se réchauffait lentement lentement au fur et à mesure que l'homme remontait vers la surface, qui captait un peu de la lumière du soleil qui parvenait à filtrer à cette profondeur. Bientôt, l'homme à exo-armure serait à la surface et pourrait rejoindre la civilisation la plus proche. De là, comme d'habitude, il avisera sur la marche à suivre une fois sur place ...


Revenir en haut
Dénérion
Sensei
Sensei

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 206
Localisation: Ici et là, peut être ailleurs...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Points d'exp: 4 230
Moyenne de points: 20,53

MessagePosté le: Jeu 19 Aoû - 00:42 (2010)    Sujet du message: Sous le couvert de l'ombre des profondeurs ... [ Terminé ] Répondre en citant

Fini je suppose?

Post longs(deux mdr), rares répétitions, fautes rares, paragraphes, lignes passées et sautées, narration bien détaillée, dialogues pertinents.
550 xp


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:41 (2018)    Sujet du message: Sous le couvert de l'ombre des profondeurs ... [ Terminé ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Eclyps rebirth Index du Forum -> Les Terres de l'eau -> Les abysses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com